On cache tout, pour tout et par amour


Celui-là date d’il y a quelques années mais j’ai bien envie de le ressortir 😉

On peut tout cacher sous un rire

La douleur d’un fardeau lourd à porter

On peut tout cacher au fond de ses yeux

La tristesse voilée d’un amour non partagé

On peut tout cacher loin dans son âme

Une rivière de sang ou un torrent de larmes

On peut tout cacher dans un silence

La souffrance de soi, ou la personne à qui on pense

On peut tout cacher dans un sourire

Tout; Même l’envie de mourir.

Publicités

Mon premier amour


Alors Voilà un poème que j’ai écris il n’y a pas très longtemps pour une personne qui m’est cher mais qui est partie trop vite. Ce poème apparait également dans le premier chapitre de « Prends ma main ».

Tu étais mon ami, mon confident

Tu es devenu mon tout, mon coeur

Puis tu m’as dis que j’étais ton âme soeur

Maintenant je ne vois plus que l’ombre de tes sourires

Toi, mon plus beau souvenir.

Je ne sais toujours pas quoi dire

Peut-être suis-je encore sous le choc

Ma vie a perdu tout son sens

Lorsque tu en as disparu subitement

Sans me le dire, sans même me prévenir

Tu as laissé derrière toi ceux qui t’aimait.

Même si ce n’est pas ta faute

Même si c’était un accident

Ca fait maintenant plus de trois ans

Que je me demande ce que je fais encore ici

Puisque la mort t’as séparé de ma vie,

Cruelle ironie,

Puisque c’est toi qui savait l’égayer.

Il ne se passe pas un jour sans que j’y repense.

Tout ce que je demandais

C’était d’être à tes côtés

Puisque même cela on ne me l’accorde pas

Je n’ai plus de raison de rester là

Personne ne pourra jamais effacer

Le blessure que ton absence m’a laissé

Pas même ces marques sur mes bras

Même si elles s’estompent

Mon coeur lui ne guérit pas.

Je voudrais te revoir une dernière fois,

Et pouvoir enfin te dire “Adieu”

Apaiser la douleur, qui, pour l’instant

Est toujours aussi vive qu’avant.

Tu me manqueras toujours

Toi, Mon Premier Amour.